Festival 2016 (concerts annulés à Mantes-la-Ville les 28 & 29 mai) :

Affiche_Tutti_2016_web

6ème édition du festival TUTTI : l’orientation JAZZ

ATTENTION : suite à d’importantes chutes d’arbres au Parc de la Vallée, la Municipalité de Mantes-la-Ville a fermé celui-ci par arrêté. Les concerts des 28 et 29 mai sont, par conséquent, ANNULES.

LE CONCERT OBOthello à Rosny-sur-Seine est MAINTENU.

Vendredi 27 mai : La Passerelle de Rosny-Sur-Seine (78) – 21 H : concert d’ouverture

Samedi 28 & Dimanche 29 mai : à partir de 14 H, au Parc de la Vallée de Mantes-la-Ville (78)

Présentation :

Mantes-la-Ville, située à une cinquantaine de kilomètres à l’ouest de Paris, est considérée comme la Capitale mondiale de la facture instrumentale avec l’implantation des 2 plus grands facteurs : Buffet Crampon et Selmer.

Mantes-la-Ville est également voisine de Magnanville où se trouvent les établissemnts Lorée (grand spécialiste du hautbois) et proche de la Couture Boussey (Eure), véritable berceau de la facture instrumentale, où l’entreprise Marigaux (fabricant de hautbois), est implantée.

Mantes-la-Ville dispose, par ailleurs d’un merveilleux espace vert avec le Parc de la Vallée, où un grand théâtre de verdure est installé. Sur la grande scène du Parc de la Vallée, pendant tout le week-end, des formations musicales diverses se produiront : on trouvera essentiellement des orchestres d’harmonies, mais aussi les bigs bands, fanfares, brass bands, ensembles de cuivres ou formations composées d’instruments à vent y trouveront aussi leur place.

TUTTI, c’est aussi et surtout l’occasion de rencontres riches et variées entre musiciens !

Programmation :

Vendredi 27 mai 2016 – A 21h – LA PASSERELLE – Rosny-Sur-Seine (Entrée : 8 €) :
OBOTHELLO :
avec Othello Ravez (Didgeridoo) et Jean-Luc Fillon (Cor anglais)
> Visiter le site internet de Jean-Luc Fillon
othello

– Le didgeridoo :
C’est un instrument de musique à vent de la famille des cuivres, joué à l’origine par les Aborigènes du Nord de l’Australie ; son usage pourrait remonter à l’âge de pierre (20 000 ans). Didgeridoo, didjeridoo, didjeridu ou didjeridou, est un mot d’origine onomatopéique inventé par les colons occidentaux à partir du son de cet instrument. Le didgeridoo est généralement fabriqué à partir d’un tronc d’eucalyptus creusé naturellement dans toute sa longueur par des termites. Sa longueur varie de 100 à 180 cm, et son diamètre de 5 à 30 cm. L’embouchure est fabriquée en cire d’abeille pour la ramener à un diamètre facilement jouable autour de 30 mm. Pour jouer du didgeridoo, le musicien fait vibrer ses lèvres comme pour un cor de chasse, cor des Alpes. Le son de base, le bourdon, est produit par une vibration continue des lèvres sur l’embouchure. Pour créer des mélodies, il existe cinq sortes de variations à partir du bourdon : variation de la hauteur du bourdon, amplification des harmoniques, accentuations rythmiques, vocalises, quintoiement (Toot). Dans les régions où il est culturellement représenté, le didgeridoo accompagne le plus souvent le chant et le jeu des claves. C’est un instrument réservé aux cérémonies et aux festivités.
– Le hautbois :
C’est aussi un instrument à vent, mais de la famille des bois ! Ses origines remontent à – 2800 ans en Mésopotamie. A partir de 1650, les familles Hotteterre et Philidor, facteurs d’instruments, compositeurs, musiciens membres de la Musique de la Chambre & de la Grande Écurie du Roy, font évoluer l’instrument, le divisant en trois parties, affinant la perce, ajustant le trou des notes et rajoutant des clefs. En abandonnant définitivement les «pirouettes» et les «capsules», ils imposent le contrôle de l’anche double par les lèvres pour exprimer toutes les finesses du son ; Ils sont considérés comme les créateurs du hautbois baroque. Le timbre des hautbois peut être extrêmement sonore ou au contraire très doux : une diversité qui n’a d’égal que la grande variété des instruments issues des différentes civilisations et des nombreuses cultures dans lesquelles il est encore utilisé actuellement : bombarde,
cornemuse, gaïta, hichiriki, zurna, doudouk, tárogatós, shenaïs, nagasvarams et, pour les hautbois modernes ; musette, hautbois, hautbois d’amour, cor anglais, hautbois baryton, hautbois baroque et heckelphone.
En 1664, Jean-Baptiste Lully les intègre à « La Grande Écurie du Roy » de Louis XIV. Dès lors, le hautbois accompagne les fêtes, les opéras, les ballets de cour… Le XVIIIe siècle sera véritablement l’âge d’or du hautbois. La plupart des joueurs de didgeridoo et de nombreux hautboïstes utilisent la technique du souffle continu ou respiration circulaire. Celle-ci permet de jouer de longues phrases sans s’arrêter, même lors de l’inspiration. Le didgeridoo et le hautbois sont des instruments de fêtes et de cérémonies. Obothello reprend à son compte le principe universel du chant et de la basse continue (bourdon). L’univers sonore du duo s’élabore à partir de mélodies classiques, Jazz ou de chants traditionnels; un cantus firmus prétexte à de nombreuses variations et improvisations.
D’emblée, le large spectre sonore propre à ces instruments nous rappelle à l’ordre : fuir l’écoute sur MP3 ! Goûter pleinement à ce plain-chant sur de la Hi-Fi ou mieux… en live! Au-delà de la plénitude sonore du duo, le raffinement d’Obothello s’illustre dans de nombreuses inflexions des hauteurs, des jeux d’ornements, de subtiles séquences rythmiques, dans de vifs échanges… Une belle complicité !

Othello Ravez :

Joueur de didgeridoo contemporain, multi-instrumentiste : guimbarde rajasthanaise, sanza africaine, percussionniste, chanteur voix- diphonique, Othello Ravez transporte les sonorités du monde jusqu’à vos oreilles. Depuis presque vingt ans, il étudie l’apprentissage traditionnel du yidaki (didgeridoo) et l’exploration occidentale de cet instrument le style « moderne-didge ». Animé par l’envie de fusionner la vibration et les rythmiques du didgeridoo aux musiquesactuelles telles que le jazz, le blues, le rock, il a développé le projet Othello Ravez Trios.

Samedi 28 mai 2016 :
A partir de 14H – Parc de la Vallée :

Concours de Big Band :

Avec :
– le Big Band de l’Ecole de musique de Voisins le Bretonneux (Direction : Philippe Gibrat)
Big Band EMV
– le Full Bazar Small Band de Voisins le Bretonneux (Direction : Fabien Lacoste)
full bazar

L’OCTET PLEIN JAZZ et sa chanteuse Anne CARLETON

 Cet ensemble regroupe des passionnés de Big Band, ces grand orchestres de jazz qui ont connu un beau succès, des années 1940 à 1980. Il est basé sur la Ville Nouvelle de Saint-Quentin-en-Yvelines.

L’OCTET PLEIN JAZZ est une formule réduite du Plein Jazz Big Band qui intervient régulièrement, tant dans les grandes salles franciliennes, que dans les clubs parisiens comme Le Petit Journal Montparnasse, où il se produit régulièrement en invitant chaque année un soliste réputé, parmi : Anne Carleton, François et Philippe Laudet, Pascal Perrin, Gérard Curbillon, Roger Guérin, Claude Tissendier, Marcel Zanini ou Hal Singer.

Le Plein Jazz Big Band s’est déjà produit de nombreuses fois au cours du festival TUTTI où son directeur Philippe Gibrat est très investi dans l’organisation du festival mantevillois.

Pour cette prestation mantevilloise, l’Octet Plein Jazz invitera Anne Carleton, qui u travers de son CD « So Hight » a fait l’actualité des médias jazzistiques l’automne dernier. Avec l’Octet Plein Jazz, elle retrouve les standards qu’elle affectionne et le « sound » du Big Band.

 Anne Carleton :

Son répertoire français et américain des années 20 à nos jour, invite le public à savourer les plus grands standards du jazz, entre tonalités classiques et accents contemporains. Une «excellente vocaliste » signe Le Figaroscope.

Dimanche 29 mai 2016 : 

A 10H30 : Défilé dans les rues de Mantes-la-Ville avec le BAGAD PARIZ
A 11H – Place du Marché :
Aubade avec le BAGAD PARIZ
> Visiter le site internet du Bagad Pariz
IMG_0141_1

A partir de 14H – Parc de la Vallée :

ENSEMBLE ORCHESTRAL DE MANTES-LA-VILLE (direction : Jean-Luc Fillon) :
IMG_3548

QUINTETTE DE CUIVRES DE LA MUSIQUE DE LA POLICE NATIONALE :

Orchestre de la Police Nationale

BAGAD PARIZ :

Pariz vd

Le BAGAD PARIZ – TI AR VRETONED, créé en 1994 à la Mission Bretonne dont il a conservé dans son nom l’origine en breton, est composé des trois pupitres, Bombarde, Cornemuse et Percussion, qui constituent la formation classique de tous les Bagadou.
Le répertoire du Bagad est constitué d’airs traditionnels bretons (danses, mélodies, marches …), il est travaillé sérieusement dans une ambiance conviviale et décontractée. Chaque année, de nouveaux airs destinés à être présentés en sorties ou concours enrichissent le répertoire du groupe.
Le BAGAD PARIZ accueille tous les sonneurs passionnés de musique, celtique en général et bretonne en particulier, ayant tous à cœur de faire partager cette musique riche de traditions. Une cinquantaine de sonneurs viennent donc de toute l’Ile de France pour se retrouver ensemble et répéter tout au long de l’année.
Membre de la section de BODADEG AR SONERION DIVROET, fédération de sonneurs hors BRETAGNE, il conserve en son cœur ses racines qui lui permettent de s’inscrire en véritable ambassadeur de la BRETAGNE non seulement à PARIS mais également en province et même à l’International.
Ainsi, après le 17e Carnaval de Shanghai en Chine du 14 au 23 septembre 2006, le BAGAD PARIZ a participé au festival de Gongju (Séoul) en Corée du Sud du 11 au 16 octobre 2007 et au Festival de Calella (Barcelone) en Espagne du 11 au 18 juin 2011.
Le Bagad porte le costume traditionnel des Bagadou avec un gileten aux couleurs de son terroir. Seul Bagad intra-muros de la Capitale avec sa Tour Eiffel en hermine n’ayant pu se résoudre à choisir un terroir en particulier, c’est naturellement les monuments de Paris et ses couleurs qui ornent son gileten désormais très reconnaissable.

Pendant les 2 jours du festival, au Parc, le village musical accueille de nombreux stands : Exposition d’instruments anciens par l’association St CYR Music, stand Mantes évent, Buvette avec restauration rapide tenue par l’association Mordre la Vie….

Flyer_Tutti_2016_10x15_verso

Photos du Concert OBOthello :

(photos : Alain Le Cam)

La presse :

Vidéos du Festival :

(Vidéos de Alain Le Cam – OBOthello – La Passerelle de Rosny-Sur-Seine / cliquez sur l’image)

  • IMG_5358 L

  • (Vidéo N°2 – OBOthello – La Passerelle de Rosny-Sur-Seine / cliquez sur l’image)

  • IMG_5339 L
  • Les Master Class et le Concours de Big Band :

    Pour la première fois, le festival TUTTI propose des Master Class autour du Jazz Big Band, avec des intervenants mettant en avent leur pédagogie et leur professionnalisme. Malheureusement, ces master classes n’ont pu avoir lieu, fu fait d’un nombre insuffisant de participants.

    PROFS1

    Philippe GIBRAT (Master Class : Trombone) :
    Tromboniste jazz tout style, Chef d’orchestre, Philippe Gibrat dirige le Plein Jazz Big Band depuis 1987. Il est professeur de trombone et d’ensembles à Voisins Le Bretonneux et Elancourt.
    Il a participé à de nombreux Big Band, dont le Big Band « Ornicar » qui, dans les années 80 a produit 4 disques et joué dans tous les festivals en France, à cette époque.
    Son aptitude à diriger les groupes est reconnue dans tous les milieux.

    Denis JUSSEAUME (Master Class : Trompette) :
    Trompettiste diplômé du Berklee College of Music de Boston, Denis Jusseaume a partagé la scène avec Jeff Hamilton, John Scofield, Peter Erskine, Antonio Sanchez (Batteur de Pat Matheny).
    Il s’est également produit avec des orchestres de renom tels que le Big Band de Claude Bolling, Le Grand Orchestre du Splendid, Le Big Band de Michel Leeb, les groupes de funk Captain’Mercier et Paris Wonderband et le Big Band de François Laudet (ex batteur du Count Basie Orchestra) avec lequel il accompagna la chanteuse américaine Robin Mc Kelle au Festival de Vienne en 2007.

    Frédéric ROTTIER (Master Class : Batterie) :
    Batteur-percussionniste, Frédéric Rottier a fait ses études musicales en percussion classique au C.N.R de Boulogne-Billancourt où il obtint un 1er prix de musique de chambre au sein du Quatuor de percussions. Il a ensuite étudié la batterie dans l’Ecole de Daniel Pichon où il a obtenu un 1er prix en Supérieur.
    Durant sa carrière, il a accompagné Enzo Enzo, Angelo Debarre…. Et a joué dans des comédies musicales de Roger Louret, Gadi Inhar, Hervé Devolder…
    Habitué de la scène, il aborde de nombreux styles de musique : jazz, pop, rock, folk, latino, afro, musette, électro, classique…

    PROFS2

    Philippe PATEL (Master Class : Clarinette) :
    Né en 1953, Philippe Patel étudie la clarinette à l’ENM d’Evreux avec Jean-Claude Brion jusqu’à sa médaille d’or en Supérieur. Il mène de front un parcours de linguiste et de clarinettiste, mais un long séjour en Angleterre décidera de sa carrière d’instrumentiste, après son expérience au sein des « Rolle Wind Players ». De retour en France, il est admis dans la classe d’Henry Dionet, puis d’André Boutard, devenant ainsi l’étudiant le plus âgé du CNR de Versailles, obtient son prix en 1977 et un Prix d’Honneur à l’unanimité en 1979. Tout en menant de front une carrière de musicien d’orchestre – Philharmonique d’Europe – et de musicien de chambre – Quintette à Vent « Musique de Seine », il s’intéresse à l’enseignement et est nommé au Conservatoire de Vernon.
    Philippe Patel a la chance de participer, auprès d’interprètes et compositeurs de renom, à la grande aventure des « Orchestres d’Harmonie de la ville du Havre » sous la direction de Philippe Langlet, de 1989 à 1996, ce qui lui permet de renouer avec le domaine de la musique d’harmonie et surtout d’acquérir une belle expérience en matière de renouveau, création et diffusion d’un répertoire original. Tout en poursuivant ses activités en musique de chambre, trio avec alto et trio avec voix, il est actuellement professeur au Conservatoire de Vernon, membre de l’Ensemble Orchestral et sert le poste de co-soliste dans l’« Orchestre d’Harmonie Pro de Haute Normandie».

    Cédric BOTET (Master Class : Saxophone) :
    A 10 ans Cédric Botet commence l’apprentissage du saxophone classique au conservatoire de Rambouillet avec Jean-Louis Mounier. Passionné de jazz, il apprend cette musique en autodidacte puis rencontre François Grosborne, pianiste tout terrain, qui va le pousser à passer des examens dans cette musique. Avec l’aide du talentueux saxophoniste Sébastien Jarousse, il décroche ainsi en 2006, son prix d’excellence jazz.
    Aujourd’hui il enseigne le saxophone dans plusieurs écoles de musique des Yvelines. Il a joué dans différentes formations allant du quartet au big band et il joue actuellement avec la chanteuse Sophie Rakotomalala dans le JustSo group. Il a également intégré cette année le « Plein Jazz Big Band » au poste de 1er Alto.

    L’esprit des MASTER CLASS TUTTI JAZZ Big Band :
    Rencontre, transmission et interprétation, écoute et observation sont au rendez-vous de ces Master Class, pour une approche encore plus personnelle de la musique.
    Ces Master Class sont avant tout des rencontres avec des artistes. Ces derniers développent avec les stagiaires aussi bien leur approche très personnelle de la musique que leur environnement professionnel, avec la volonté de transmettre leur passion. Les échanges entre artistes confirmés et artistes en devenir sont la base de ces Master Class et un atout essentiel de la formation.

    Sous la direction générale de Philippe Gibrat, ces Master Class sont orientées “Jazz Big Band“, avec une approche individuelle de chaque stagiaire, puis les rôles de l’instrumentiste, le jeu en section, le rôle du 1er de section et la place de l’improvisateur, avec une approche sommaire de l’improvisation. Quelques exemples de phrasé, tant au cœur de la section que des tuttis d’orchestre seront étudiés, avec également une analyse sur l’importance des nuances.

    Ces Master Class se tiendront au CRD de Mantes en Yvelines (directeur : Thierry Stiegler), établissement musical majeur de la région mantaise.

    Un concert finalisera la journée au Parc de la Vallée, en clôture du concours de Big Band Ecoles. Ce concert, donné par les professeurs et membres du Jury aura lieu dans le cadre de la 6ième édition du festival TUTTI, la musique à vent tout, festival entièrement consacré aux instruments à vent.

    Renseignements pratiques :
    Date : Samedi 28 mai 2016 (de 9 H 30 à 12 H 30)
    Lieu : CRD de Mantes en Yvelines, 12, Boulevard Calmette – 78200 Mantes-la-Jolie
    Pupitres : Trompette / Trombone / Percussion / Saxophone, Clarinette.
    L’ouverture de chaque Master Class est liée au nombre de demandes. Des Master Class supplémentaires peuvent être ouvertes dans d’autres disciplines, si le nombre de stagiaires est suffisant.
    Montant de l’inscription : 65 € (repas compris), à l’ordre de Mantes évent.
    Fiche d’inscription à renvoyer avec le chèque à l’ordre de Mantes évent à Alain Le Cam (président Mantes évent) 12, rue des Valmonts 78711 Mantes-la-Ville.

    FICHE INSCRIPTION MC

    CONCOURS DE BIG BAND :

    Big Band2

    Un concours de Big Band réservé aux Ecoles de musique se tiendra le samedi 28 mai 2016, à partir de 14 H au Parc de la Vallée.
    Le jury est composé des Intervenants dirigeant les Master Class du samedi matin.

    Modalités pratiques :
    Coût : 75 €, à l’ordre de Mantes évent.
    Fiche d’inscription ci-jointe à retourner à Alain Le Cam (président de Mantes évent) au 12, rue des Valmonts 78711 Mantes-la-Ville.
    FICHE D’INSCRIPTION concours BIG BAND

    Vous pourrez aussi aimer...